Accueil - ACTUALITE - Le Sutsas en colère contre l’ Etat

Le Sutsas en colère contre l’ Etat

«Sur les mille (1000) agents de santé recrutés récemment dans la fonction publique, aucun des quarante trois (43) agents de l’hôpital de Sédhiou n’est concerné. Pourtant, nos 43 agents, à la charge de l’hôpital, remplissent bel et bien les critères d’ancienneté et de dévouement au travail exigés pour la sélection», peste Ibrahima Lô, secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) de l’établissement public de santé (Eps1) de Sédhiou. 

Très remontés contre les autorités étatiques, les camarades d’Ibrahima Lô, en point de presse ce samedi, envisagent de généraliser leur mouvement d’humeur si rien n’est fait dans le sens de les rétablir dans leur droit.

Entre autres revendications, les blouses blanches veulent, à défaut de pouvoir recruter des médecins généralistes qui veulent travailler et rester à Sédhiou, qu’on recrute ceux qui sont là au prix du sacrifice et de la déontologie.

 

Voir aussi

Aller de l’avant en Afrique : Ndèye Founé Niang et Keith Jacobs élus respectivement Présidente et Secrétaire régional d’UNI Africa

Au terme d’une série de réunions sectorielles et de manifestations pour les femmes et pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *