Accueil - ACTUALITE - Des pertes suite à la purge de Nokia

Des pertes suite à la purge de Nokia

Microsoft a publié pour la première fois depuis 2012 une perte à l’occasion de la publication de ses résultats pour son 4e trimestre 2015. Sur l’ensemble de son année fiscale, clôturée au 30 juin, le chiffre d’affaires s’est élevé à 93,6 milliards de dollars, en hausse de 8% pour un résultat net de 12,2 milliards en baisse de près de 45%.

 

A l’occasion de la parution de ses résultats financiers pour son dernier trimestre écoulé (4e trimestre 2015), Microsoft a annoncé sa première perte depuis trois ans. Une perte largement imputable au poids dans les comptes du rachat de l’activité terminaux mobiles de Nokia pour 7,5 milliards de dollars et des dépenses de restructuration de 780 millions consécutifs au dernier plan de licenciement de 7 800 postes.

AdTech Ad

Les revenus de l’activité tablettes en hausse de 117%

Le business des tablettes Surface a plus que doublé (117%) d’une année sur l’autre, pour se hisser à 888 millions de dollars, tiré par les ventes de Surface Pro 3 et Surface 3. Le temps de l’échec de la Surface RT, ayant contraint Microsoft a procédé à un « ajustement d’inventaire » ayant pesé 900 millions de dollars dans les comptes, apparaît bien loin. La branche hardware, comprenant les Surface et également le business Xbox a rapporté 1,9 milliard de dollars de chiffre d’affaires. Près de 3 millions de clients, grand public, ont pris un abonnement Office 365 sur le dernier trimestre, pour un chiffre d’affaires de 58 millions de dollars, portant le nombre total d’abonnés à 15,2 millions. Cela n’a cependant pas empêché les ventes globales d’Office de baisser de 42% à 330 millions de dollars.

Concernant les résultats de la branche « Commercial », les revenus des licences issues des produits et services Office pour les entreprises ont baissé de 4% (-18% pour les seules licences Office), tandis que ceux des produits et services serveurs ont progressé de 4%. Dans la branche « Commercial other », comprenant notamment les revenus cloud Office 365 et Azure, ont en revanche progressé de 832 millions de dollars, soit 88% de hausse par rapport à 2014.

Sur l’ensemble de son exercice fiscal 2015, achevé au 30 juin, Microsoft a réalisé un chiffre d’affaires de 93,58 milliards de dollars (versus 86,83 en 2014), pour un résultat net de 12,19 milliards, en baisse par rapport aux 22,07 de l’année précédente.

La perte trimestrielle s’élève ainsi à 3,2 milliards de dollars, à comparer à un bénéfice de 4,6 milliards l’année dernière à même époque. Le chiffre d’affaires pour ce 4e trimestre n’est guère plus reluisant et s’inscrit en retrait de 5%, à 22,2 milliards de dollars. Les revenus issus des ventes de Windows aux fabricants de PC ont quant a eux reculé de 22% à 683 millions de dollars, dans un contexte généralisé de ventes en berne de PC. Les ventes de téléphones ont baissé de 38% à 748 millions de dollars, principalement en raison des méventes de terminaux mobiles non Lumia avec seulement 19,4 millions d’unités écoulées versus 30,3 l’année précédente. Les ventes de Lumia ont, elles, augmenté, en passant de 5,8 à 8,4 millions.

 

Article de Dominique Filippone

Voir aussi

UNI Africa Femmes: innovent à travers le continent par le biais des syndicats dynamiques et dynamiques

Plus de 100 femmes à travers le continent africain se sont réunis à Dakar pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *