Accueil - ACTUALITE - Près de 2 mois après l’entrée en vigueur de la portabilité mobile les choses n’ont pas beaucoup bougé

Près de 2 mois après l’entrée en vigueur de la portabilité mobile les choses n’ont pas beaucoup bougé

Depuis le 1er Septembre passé, les sénégalais ont la possibilité de conserver gratuitement leur numéro de téléphone mobile lorsqu’ils changent d’opérateur. La portabilité mobile est une réalité dans le pays, depuis plus d’un mois, ce, après plusieurs faux départs et reports. Mais du coté des citoyens, nombreux sont ceux qui ne sont ébranlés par cette mesure dont certains disent ne même pas connaitre.

Selon la cellule de communication du comité chargé de mener cette révolution, la portabilité présente de nombreux avantages aux usagés de la téléphonie mobile.

« Les consommateurs peuvent choisir entre la multitude d’offres commerciales proposées par les trois opérateurs du secteur à savoir Sonatel, Sentel  et Expresso mais aussi de garder le même numéro de téléphone. Cette démarche gratuite va contribuer à doper la concurrence et donc améliorer la qualité des services pour les usagers » explique un membre de cette cellule.

Pour les sénégalais que nous avons rencontré, on reconnait l’importance de la mesure mais disent être mal informés quant à son application.

Moussa Ndiaye est de ceux là. Selon ce jeune banquier, la communication autour de la portabilité n’a pas été des meilleurs. « Pour une mesure si importante, les responsables chargés de son applications se devaient d’être plus intelligentes pour permettre à tous les sénégalais, même ceux qui sont dans les coins les plus reculés de comprendre le processus », explique t’il.

Le point de vue de Ndiaye est aussi celui de Sokhna Ly. En a croire cet étudiante en Licence en réseau et télécommunication, les sénégalais ne savent pas vraiment tout le contenu et les opportunités que leurs offre ce service. « C’est une bonne chose, l’effectivité de la portabilité. Mais même si la campagne de communication autour de la question est toujours en cours, force est de constater qu’il reste beaucoup à faire ».

Du coté des opérateurs ont se félicitent de la décision et promettent une meilleure qualité de services. « La portabilité va permettre de garantir le développement d’une concurrence saine et effective qui va démontrer la vitalité du secteur des télécommunications », assure Aimé Bryar, directeur général adjoint de Sonatel   

De son côté, Diego Camberos, directeur général deSentel GSM (filiale sénégalaise du luxembourgeois Millicom) qui commercialise la marque commerciale Tigo , affirme que « la liberté et le choix du consommateur mettent en jeu notre responsabilité. Cela nous pousse à donner un meilleur service de qualité aux clients ».

Enfin, pour le directeur général d’Expresso , la filiale locale du soudanais Sudatel , Abdallah Said « la portabilité est l’aboutissement d’un long processus arrivé dans un contexte marqué par le phénomène du multi Sim.

Mais pour l’instant, tous reconnaissent que les choses n’ont pas beaucoup bougé depuis l’entré en vigueur de la mesure. D’autant plus que pour passer d’un opérateur à un autre il faut au moins un délai de 3 mois.

KOACI

Voir aussi

UNI Africa Femmes: innovent à travers le continent par le biais des syndicats dynamiques et dynamiques

Plus de 100 femmes à travers le continent africain se sont réunis à Dakar pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *