Accueil - ACTUALITE - DECLARATION DES FORCES VIVES POUR LE PATRIOTISME ECONOMIQUE EN SOLIDARITE AVEC L’INTERSYNDICALE DES TRAVAILLEURS DE LA SONATEL

DECLARATION DES FORCES VIVES POUR LE PATRIOTISME ECONOMIQUE EN SOLIDARITE AVEC L’INTERSYNDICALE DES TRAVAILLEURS DE LA SONATEL

Nous, organisations citoyennes, engagées dans une dynamique de promotion du patriotisme économique; après avoir rencontré l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel composée du SYTS et du SNTPT;

déclarons  que la situation actuelle de la Sonatel est d’une haute gravité compte tenu des multiples menaces et enjeux relatifs  à la perte d’un fleuron de l’économie nationale au profit d’intérêts étrangers, à la politique de sécurisation des emplois   et à la sécurité nationale et des personnes.

En connaissance de la contribution consistante  de la Sonatel dans l’économie nationale, représentant 12,5% du PIB, et son rôle stratégique dans la sécurité nationale, la protection des données personnelles  et le  fonctionnement des servies administratifs et sociaux de base ;

Informées des projets en cours d’exécution au sein de l’entreprise dans le cadre d’un programme de transformation visant la réduction des coûts et l’accroissement des marges, consistant au final à dépouiller l’une des plus importantes  entreprises du Sénégal de l’essentiel de sa production;

Considérant les impacts économiques et sociaux qu’une telle perspective peut avoir sur les sénégalais dont les moyens d’’existence  dépendent exclusivement des services dérivés de l’’activité de la Sonatel, dont  1890 salariés permanents et 40 000 emplois indirects (temporaires, réseau de distribution direct ou indirect, sous-traitants,…)

Considérant les stratégies d’optimisation des gains mises en place par Orange France, pour détourner l’essentiel des activités stratégiques de l’entreprise vers ses autres filiales et allies étrangers;

Considérant la faiblesse de réaction de l’Etat du Sénégal et de ses représentants dans le conseil d’administration et la direction générale de la Sonatel

Considérant les pertes déjà affligées a l’’entreprise dans sa stratégie de croissance et d’’extension dans la sous-région ou elle est déloyalement concurrencée par Orange France,.

Considérant que la volonté d’Orange France est de démanteler le groupe Sonatel en imposant à la direction un vaste programme d’’externalisation de la gestion des sites radios, de l’’exploitation du cœur de réseau et des réseaux d’’accès.

Nous manifestons notre soutien indéfectible aux travailleurs de la Sonatel qui malgré les propositions alléchantes qui leur ont été faites pour leur redéploiement dans d’autres entreprises connexes et autres promesses de gain, ont opté à  mener le combat patriotique pour la défense des intérêts nationaux dans le cadre du partenariat entre l’Etat du Sénégal, Sonatel  et Orange France.

Nous joignant à eux pour mener le combat ensemble et l’amplifier largement auprès d’autres forces vives de la nation, lançons un appel pressant à tout le peuple sénégalais à se mobiliser pour défendre ce patrimoine national qu’’est le Sénégal.

 

Nous exhortons le chef de l’Etat et son gouvernement à prendre les dispositions utiles pour traiter en toute transparence et avec le courage patriotique nécessaire cette affaire, à veiller à endiguer la stratégie d’Orange France de démanteler la Sonatel d’ici la fin de la concession qui interviendra en 2017 et à renforcer la position de l’’Etat du Sénégal dans le contrôle   de l’entreprise en recouvrant les 9% cédés en catimini en 1997 à France télécom ( actuelle Orange France).

Nous rappelons les représentants du Sénégal dans le conseil d’administration et   la direction générale de la Sonatel à éviter toute complicité avec Orange France et à mettre en avant les intérêts supérieurs de la nation.

Dans une perspective de défense des intérêts nationaux, nous convions l’’ensemble des sénégalais et des organisations professionnelles, patronales, personnalités et autres acteurs sociaux a se joindre a cette dynamique  autour des agents de la Sonatel et d’autres sénégalais victimes de la prédation d’entreprises multinationales à se mobiliser autour d’une large plateforme pour la promotion du patriotisme économique au profit du peuple sénégalais.

A l’issue de la rencontre qui s’’est tenue ce jeudi 3 Mars 2016, nous avons décidé d’’organiser une conférence de presse le 10 mars prochain pour informer l’’opinion nationale

Ont signé, avec l’intersyndicale des agents de la SONATEL

Les organisations suivantes:

  • LEGS- Africa
  • PASTEEF,
  • M 23
  • Y en a marre
  • Coalition Non aux APE
  • ONG 3D
  • Syndicats des Travailleurs de la Sonatel (SYTS)
  • Syndicats des Travailleurs des Postes et des Télécommunications du Sénégal (SNTPT)
  • Mamadou Lamine Diallo, député a l’assemblée nationale
  • Cheikhou Oumar Sy, député a l’Assemblée nationale
  • Solidarite Active

 

Contacts :

Mouhamadou MBODJ, M23   77 608 46 78

Elimane Haby KANE, LEGS-Africa   77 650 88 40

Voir aussi

UNI Africa Femmes: innovent à travers le continent par le biais des syndicats dynamiques et dynamiques

Plus de 100 femmes à travers le continent africain se sont réunis à Dakar pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *