Accueil - ACTUALITE - Une grève de 120 heures si la direction reste sourde à leur plateforme revendicative.

Une grève de 120 heures si la direction reste sourde à leur plateforme revendicative.

L’Intersyndicale de la Sonatel a fait face jeudi à la presse pour s’insurger contre France Télécom qui veut mettre en oeuvre ses projets d’externalisation des réseaux de télécommunications de ses filiales”. “On ne laissera pas la France s’accaparer de la Sonatel”, tonne la syndicaliste Ndeye Foune Niang qui annonce par ailleurs une grève de 120 heures si la direction reste sourde à leur plateforme revendicative.

 

Voir aussi

UNI Africa Femmes: innovent à travers le continent par le biais des syndicats dynamiques et dynamiques

Plus de 100 femmes à travers le continent africain se sont réunis à Dakar pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *