Accueil - ACTUALITE - La présentation du Nigeria lors de la conférence ITU présage un futur prospère pour les investissements dans le secteur des télécommunications dans le pays

La présentation du Nigeria lors de la conférence ITU présage un futur prospère pour les investissements dans le secteur des télécommunications dans le pays

Le gouvernement et le secteur privé nigérians ont présenté aux investisseurs étrangers l’évolution de la situation du pays en termes d’opportunités d’investissements dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), lors de la Conférence 2016 de l’Union internationale des télécommunications, Telecoms World.

La délégation du Nigeria, rassemblée par le régulateur des télécoms (la Nigerian Communications Commission, ou NCC), était dirigée par le vice-président du conseil exécutif de la Commission, le professeur Umar Garba Danbatta, le gouverneur de l’État de Kaduna, Alhaji Nasir El-Rufai, le ministre des Communications, Adebayo Shittu et la directrice générale de MainOne (www.MainOne.net), Funke Opeke.

S’exprimant lors de la réunion-débat portant sur les « Communautés ingénieuses comme moteur de l’évolution numérique au Nigeria », le professeur Danbatta, vice-président du conseil exécutif de la Commission nigériane des Communications, a abordé les opportunités d’investissement au Nigeria soutenues par des politiques de réglementation souples. Étayant ses propos, la directrice générale de MainOne, Funke Opeke, a décrit les lacunes de l’infrastructure des télécommunications du pays et les possibilités offertes aux investissements. Elle a mentionné l’exemple du projet de société d’infrastructure (Infraco) parrainé par le gouvernement, dans le cadre duquel MainOne est titulaire d’une licence pour l’État de Lagos, et qui vise à accroître la présence du haut débit, de 20 % actuellement, aux 30 % visés par le Plan national relatif au haut débit pour 2018. Selon elle, des titulaires de licence pour cinq autres régions du pays attendent actuellement des offres.

Mme Opeke a souligné l’énorme potentiel qu’offre le secteur nigérian des TIC, en rappelant les 80 millions d’internautes nigérians, le nombre croissant d’utilisateurs de smartphones et la pénétration totale des communications vocales au sein du pays. Elle a fait remarquer que la plupart des régions du pays sont encore mal desservies en termes de déploiement de TIC et a réaffirmé que l’engagement du gouvernement visant à diversifier l’économie fondée sur le secteur du pétrole exigera une plus grande pénétration des TIC afin de créer des emplois. « La disponibilité d’une infrastructure à haut débit dans toutes les régions du Nigeria et l’adoption des technologies qui en résultera, permettront d’accélérer considérablement le rythme du développement au Nigeria, en facilitant l’augmentation des échanges commerciaux non pétroliers, en renforçant l’économie numérique, en améliorant l’accès du public à l’éducation, à la santé, aux services sociaux et à l’aide à la création d’emplois », a déclaré Mme Opeke.

L’ITU Telecom World est une Conférence annuelle parrainée par l’UIT, rassemblant des PDG de premier plan et des responsables ministériels, afin de faciliter un dialogue ouvert entre les gouvernements et les chefs d’entreprise. La conférence 2016 s’est tenue à Bangkok, en Thaïlande, et avait pour thème « la collaboration dans l’économie numérique ». Elle comprenait des séances sur la régulation concertée, les villes intelligentes durables, le soutien aux PME innovantes, l’amélioration de l’égalité entre les sexes et les services financiers numériques permettant de faciliter l’intégration financière.

Voir aussi

UNI Africa Femmes: innovent à travers le continent par le biais des syndicats dynamiques et dynamiques

Plus de 100 femmes à travers le continent africain se sont réunis à Dakar pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *