Accueil - ACTUALITE TELECOM

ACTUALITE TELECOM

La présentation du Nigeria lors de la conférence ITU présage un futur prospère pour les investissements dans le secteur des télécommunications dans le pays

Le gouvernement et le secteur privé nigérians ont présenté aux investisseurs étrangers l’évolution de la situation du pays en termes d’opportunités d’investissements dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), lors de la Conférence 2016 de l’Union internationale des télécommunications, Telecoms World.

Lire la suite »

Me Masokhna Kane : «Sonatel aura 2835.8 milliards de bénéfices… »

Pour le renouvellement de la licence de la Sonatel et la licence 4G, la Sonatel va verser 100 milliards de francs Cfa à l’Etat du Sénégal, là où il tirera plus de 2835 milliards de bénéfices. Ce, durant toute la durée du contrat qui sera signé avec l’Etat du Sénégal. C’est ce que déclare Me Masokhna Kane, leader de Sos Consommateurs. «Sachez que le bénéfice de la Sonatel, qui ne baisse pas, qui augmente d’année en année, même s’il était stable à 166.8 milliards de Cfa, ça fera gagner à la Sonatel 2835.8 milliards de bénéfices en 17 ans. Donc imaginez la différence entre 100 milliards payés par la Sonatel à l’Etat (68 milliards pour la licence globale et 32 milliards pour la 4G), pour 17 ans et 2835.8 milliards de bénéfices que la Sonatel tire des populations, pour pouvoir se le partager. Et c’est un bénéfice net. Le préjudice est immense pour les populations qui payent chaque année 800 milliards à la Sonatel. C’est un préjudice immense pour l’Etat du Sénégal à travers son budget parce que c’est un manque à gagner énorme », a dénoncé le consumériste. Pour lui, l’Etat s’est enfermé dans des engagements pour 17 ans. De plus, le renouvellement de la licence globale, s’il avait suivi la procédure légale, ne devait être fait que pour 5 ans renouvelables. «Et au bout de 5 ans, l’Etat du Sénégal et n’importe qui pourrait remettre en cause cet accord », soutient-il.

Lire la suite »

La Sonatel déploie la 4G pour le Magal 2016

le groupe Sonatel renforce son dispositif Magal par un déploiement de la 4G sur 7 stations dans la ville sainte, le temps de l’événement religieux annonce un communiqué du leader sénégalais des télécoms. 

Lire la suite »

Gemalto lance SIM Réactivation, une solution unique pour aider les opérateurs à se reconnecter en toute transparence avec les abonnés caducs des services prépayés

le leader mondial de la sécurité numérique, annonce la sortie de LinqUs SIM Réactivation, la toute première solution au monde de réactivation en temps réel de cartes SIM en dormance qui permet aux opérateurs de regagner des abonnés perdus des services prépayés pour une fraction du coût d’acquisition.

Lire la suite »

AMADOU BA, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan : «La Sonatel est vitale pour le Sénégal»

La vente de la licence 4G à la Sonatel s’est invitée, hier, aux débats lors de l’examen du projet de loi portant première Loi de Finances rectificative pour l’année 2016. Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a apporté des éclaircissements sur le sujet qui, il faut reconnaitre, avait, en son temps, suscité des dénonciations.

Lire la suite »

SONATEL – Renouvellement de la concession & 4G : Menace sur les sociétés de transfert d’argent, un expert en PPP décortique

Le renouvellement de la concession de la Sonatel ainsi que l’attribution de la 4G font appel à plusieurs interrogations. Qui a perdu ? Qui a gagné dans cette transaction? Est ce que l’Etat du Sénégal a su bien défendre les intérêts de la population ? Des questionnements qui ont poussé la rédaction du journal en ligne PressAfrik à recourir à l’expertise d’un spécialiste en Partenariat-Public-Privé (PPP).

Lire la suite »

Affaire ATOS : Conflit d’intérêt sous fond de perte de souveraineté numérique – – Par Siré Sy

L’Etat du Sénégal, à travers l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), a déjà réussi, la mise en place d’une infrastructure nationale de fibre optique de large bande, propriété de l’Etat, sur 1500 km. Le 26 septembre 2015, l’ADIE avait décroché un partenaire, Huawei, pour construire 3000 km de fibres optiques. Ces 3.000 km de fibres optiques devraient venir s’ajouter aux 1500 km de fibres optiques déjà opérationnelles.

Lire la suite »

Projet AMEA Network optimisation de la Sonatel (ANO) – Les graves révélations du site Mediapart

Orange semble chercher à  démanteler et à  faire de l’ombre à  sa propre filiale sénégalaise. L’information est du journal en ligne français Mediapart, qui a jeté un regard critique sur le projet ANO qui braque de plus en plus les syndicats des travailleurs de Sonatel.

Lire la suite »

La Côte d’Ivoire met Huawei face à ses responsabilités

L’équipementier de télécoms Huawei Technologies a maille à partir avec le gouvernement ivoirien, qui lui impute des malfaçons dans l’exécution de son contrat d’installation du réseau de fibre optique Backbone Ouest reliant Abidjan à San Pedro puis Tabou, Man, Odienné et Korhogo.

Lire la suite »

Résultats consolidés du Groupe 2015 : SONATEL renforce son leadership dans tous les pays de présence

Suite à la publication des résultats du Groupe SONATEL à la BRVM (obligation pour toutes les sociétés cotées), la Direction Générale a publié un communiqué de presse pour expliquer les réalisations du Groupe au Sénégal, Mali, Guinée et Guinée Bissau. L’activité commerciale du groupe pour l’année 2015 s’inscrit dans la continuité des bons résultats de l’année 2014, puisqu’il a maintenu son leadership, aussi bien en valeur qu’en volume sur tous ses marchés.

Lire la suite »